Série de tableaux réalisées en 1996.

Technique du lavis : on entend un « jus » de couleur translucide réalisé avec de la gouache diluée à l’eau. Ce jus doit être semblable à celui de l’aquarelle.
Par contre, contrairement à l’aquarelle, on commence par les couleurs foncées pour aller vers les couleurs de plus en plus claires.

Ainsi pour dégrader un lavis il faut superposer plusieurs couches, en ajoutant toujours un peu plus d’eau à chaque nouvelle épaisseur. Le dégradé peut se faire d’une seul couleur, éclaircie au fur et à mesure, ou par superposition de couleurs différentes.

Peinture.

Travaux d’école.
→ Cliquez sur les miniatures pour les ouvrir en grand !

 

ISCOM
1996

Projets similaires